Double – diète (it’s a thing)

J’ai développé un concept (ok j’ai développé un concept avec mes copinettes, coucou les copinettes): la DOUBLE-DIETE.

Comprenez, diète de bouffe, et diète de mecs, simultanément.

D’abord je me suis dit que c’était bien de me retrouver avec moi-même et d’être une femme indépendante, et que de toutes façons, ma coloc savait utiliser une perceuse et changer une ampoule, alors j’avais pas vraiment besoin de mec.

Ensuite je me suis dit que si j’avais pas de mecs, j’allais pas avoir grand chose à raconter sur le blogue, et puis je me suis rappelée que j’étais pas une dinde superficielle, donc que je pouvais très bien parler d’autre chose.

Ensuite j’ai sorti mes poum-poum-shorts d’été de mes cartons (ouai j’ai été optimiste niveau météorologique) et j’ai réalisé que j’étais une grosse patate donc que j’allais faire un régime. D’ailleurs depuis que ce blog existe, je me sens beaucoup moins seule (coucou les Bouteillades).

Ensuite je me suis dit que faire un régime pour pouvoir rentrer dans son poum-poum-short c’était carrément grave dinde superficielle et que l’Autorité Suprême de la Profondeur d’Esprit allait peut-être faire fermer le blogue (après mise en demeure).

Et en fait j’ai réalisé que:

– faire un régime = + 10 sur l’échelle de la superficialité dindesque

– être une femme indépendante* = – 10 sur l’échelle de la superficialité dindesque

*certes, c’est une manière tout à fait personnelle d’interpréter ma période de célibat prolongée qui commence.

OR +10 et – 10, ça s’annule.

Conclusion: je ne suis toujours pas une dinde superficielle.

Dorénavant, je vais pouvoir vous raconter les choses étranges que j’ingurgite par souci de régime PPS (poum-poum-short).  Genre du soja. OU genre de l’épeautre.

J’ai acheté des galettes d’épeautre me disant qu’avec un nom pareil, c’était forcément la recette miracle pour perdre 5 kilos en un coup de cuillère à pot. Mais en fait c’est juste un genre de galette de riz, tout simplement (grosse arnaque).

Sinon si ça vous dit, je peux vous parler de droit de la régulation boursière. Car je me touche un peu en droit de la régulation boursière. Ca vous intéresse de savoir quel est le plafond des sanctions pécuniaires pour les manquements commis par les personnes morales que peut prononcer l’AMF? Parce que moi, je sais.

Tenez-moi au courant.

Au fait ce weekend je pars à BUDAPEST, élue BEST CITY OF THE WORLD par les gens très bien de ce bas monde (ie, ma Maman et ma Soeur et moi-même).

à lundi, du love.

ps: cace-dédi à ma muse, ma boss de circonstances, et ma coloc d’amour, of course.

8 réflexions sur “Double – diète (it’s a thing)

  1. Les galettes de riz, c’est meilleur avec du beurre dessus (Pas de la margarine allégée, hein, du VRAI beurre ! De type breton évidemment).

    Sinon, ben bon voyage quand même, moi je vais à Cognac (J’aime bien aussi…)

  2. Pingback: Ces choses qu’on déteste jusqu’au jour où on les a « Non je ne suis pas une dinde superficielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s